Stop à la diabolisation d’Aroma-Zone 64


unnamed-3Bonjour à tous,

Je tiens à vous faire part de ma vision des choses concernant une récurrente diabolisation d’ « Aroma-Zone » et de leurs produits,

avant tout, je tiens à préciser que je ne travaille pas pour Aroma-zone mais étant fée AZ je me permet de partager mon avis et de répondre à certaines interrogations lues sur le net.
Ce partenariat vise à recevoir un ou deux produits par semestre et à les tester pour ensuite partager mon avis positif ou négatif, je ne suis aucunement payé et c’est en tant que passionnée que je me positionne.

Je souhaite mettre en garde face aux messages ou aux attaques undercover que vous seriez tenté de  partager et véhiculer sur le net. Plusieurs articles aux arguments diffamatoires et erronés fusent en ce moment sur la toile.

Je suis une cliente aroma-zone depuis quelques années, je ne faisais pas partie de leurs clients dans les années 2000 à la naissance du site internet certes. J’ai tout de même eu le temps de voir l’essor de cette entreprise et son évolution jusqu’a aujourd’hui.

Pour introduire l’article je vous propose une phrase qui résume la raison d’être d’aroma-zone directement prise à la source dans leur onglet « Qui sommes-nous? »:

Aroma-Zone, c’est avant tout une PME familiale de passionnés d’aromathérapie et de cosmétique naturelle, heureux de vous faire profiter des propriétés des huiles essentielles et de vous en faire découvrir des moins connues, heureux également de vous faire découvrir une autre façon d’aborder les cosmétiques naturels, véritables produits de soin et de beauté, à faire soi-même ou à choisir dans notre gamme BIO et naturelle.96fa88830d34770c17df9fe3734ad096

À mes yeux c’est exactement ce que propose Aroma-zone et c’est ce que j’apprécie, Il m’a permis à moi et à des milliers de personnes « oui des milliers »  de découvrir la cosmétique naturelle, et de nous initier à la fabrication de produits homemade.
Leur site nous propose tout le nécessaire pour créer nos propres cosmétiques et à moindre coût, ils nous permettent donc de reprendre une certaine autonomie autour d’un art manuel ludique sur lequel nous ne nous penchions pas il-y-a peu.
Cette activité permet à tout un chacun de créer des cosmétiques naturels qualitatifs et riches en actifs.

Nous avons la chance à ce jour de pouvoir accéder à tout ce choix sur une même plateforme, c’est extraordinaire et cela demande un travail acharné et beaucoup de passion.

Rentrons dans le vif du sujet, je vais vous poser des questions comme une F.A.Q et y répondre avec mes propres connaissances et recherches sur le sujet.

Connaissez vous la différence entre une DLC et une DLUO?
Si vous travaillez dans l’alimentaire vous êtes forcement au courant,
Il existe une norme qui oblige l’apposition d’une date limite sur les denrées alimentaires et sur les produits à usage cosmétique. Si un produit est périssable, il comporte une Date Limite de Consommation (DLC) par exemple en alimentaire vous retrouvez ce type de code sur les œufs, le lait, en gros les produits frais.
Et quand il s’agit de denrées non périssables il est apposé une Date limite de consommation optimale (DLUO)
ce qui veut dire que votre produit peut s’utiliser après cette date sans aucun problème.
On estime que les propriétés actives de la matière première ou le produit auront diminuées à cette date là.
Sachez que quasiment tous les produits que propose aroma-zone sont apposés d’une DLUO,
Ce n’est pas forcement parce que la date est passée que votre produit n’est plus utilisable, c’est à vous de juger de l’aspect, de l’odeur ou de tout signe pouvant laisser suspecter que le produit n’est plus utilisable comme pour l’alimentaire.
Il est important d’apprendre à se faire confiance et à utiliser les cinq sens dont nous sommes doté pour choisir ou non d’utiliser un produit dont la date est passée.
Je n’ai jamais eu aucun problème avec la qualité de leur produit, et les différents formats de contenance qu’ils proposent m’ont permis d’utiliser mes produits sans les gaspiller.

6908d45ce6f77299082f52bbf0b6b3dcEn terme de qualité je n’ai pas constater de soucis sur leurs articles.
Sachez qu’une huile essentielle,un hydrolat, une huile végétale ou un beurre ne sera pas le même en fonction du terroir ou il a été cultivé. Un terroir ça implique une Terre et sa richesse, des conditions climatiques divergentes, un savoir-faire différent en fonction de l’ethnie qui s’en occupe.
Chaque année est différente, et tout comme le vin, votre huile essentielle d’une année à une autre peut être différente, le choix du pays ou il est cultivé peut également faire la différence, stop à la comparaison de matières premières ne provenant pas du même cultivar.
Si vous souhaiter parler de qualité, il faut apporter des preuves tangibles.


Parlons un peu de Chimie, de technique et de procédé:

Il est facile de se laisser berner par quelqu’un qui critique les procédés et techniques d’extraction tout simplement par manque de connaissance.

Savez vous comment réaliser une huile végétale de « pression à froid »?

On broie et presse de façon mécanique les graines ou fruits à une température qui ne dépasse pas les 40°C. Cette méthode est la plus qualitative car elle préserve les actifs de l’huile et ne fait intervenir aucun solvant. Une huile est dite « vierge » si elle est obtenue par simple pression à froid et ne subit aucun traitement ultérieur (désodorisation, raffinage…).
L’huile de coco se solidifie en dessous de 20 C°, il est très simple de la faire couler dans un flaconnage en bouteille sans altérer sa qualité.
Pourquoi l’huile de coco provient d’Inde? Quand certains n’ont jamais goûté de la pulpe fraiche de coco, la réponse est logique, le climat en métropole ne permet pas sa culture.

12c5290cd5b0e6e7daefb9ac3b05506d
A votre avis comment obtient-on une huile végétale de pépins de fruits?

Oui ces tout riquiqui pépins de kiwi, raisins, fraises etc..
Soit on utilise la méthode mécanique avec un rendement faible et de la perte, à mes yeux c’est du temps perdu et du gaspillage, qu’en pensez vous?
Pour ce type d’huile végétale il existe une autre méthode qui est l’extraction au solvant.
L’huile est extraite grâce à un solvant volatil (hexane), qui est ensuite évaporé pour récupérer l’huile.
Les seules et uniques huiles végétales extraites avec ce procédé chez aroma-zone sont l’huile de pépins de raisin et l’huile végétale de cassis.

Sérieusement connaissez vous en France des producteurs de pépins de concombre? ou de pépins de fraise, de fruit de la passion, de pomme?
Connaissez vous même l’existence de ces huiles végétales peu répandues?

J’entends bien que l’achat de matière première exotique produit une empreinte carbone plus importante, j’espère que vous y pensez quand vous buvez votre thé, votre café, quand vous consommez votre riz basmati ou thai.
Certaines personnes n’ont pas l’occasion de voyager, ce type de matière première permet d’en apprendre plus sur d’autres pays, stimule l’imagination et permet de s’évader du train train de tous les jours.

Savez vous que plusieurs végétaux ont besoin d’être travaillés via différents procédés pour être consommables de façon alimentaire ou cosmétique?
Prenons un exemple alimentaire que tout le monde connait, la noix de cajou.
Lorsqu’on cueille des noix de cajou, si on les mange de suite, il-y-a un risque de brûlure.
Entre ces deux coquilles se glisse de l’acide anacardique, il faut d’abord les faire griller avant de les manger.
A celles qui n’ont pas compris le message du procédé, et m’ont parlé de noix de cajou crues, il n’est pas possible de manger des noix de cajou sans qu’un procédé n’ai retiré l’acide dessus, c’était ça le message important ^^.
Prenons un autre exemple connu « l’aloe vera »: Si on souhaite profiter des bienfaits du gel d’aloe vera sans utiliser les propriétés laxatives de son suc, on laisse s’écouler le liquide jaune juste après la coupe de la feuille, de même en utilisation cosmétique.il_570xN.652788136_ojli

J’ai du mal à comprendre cet acharnement sur les techniques et procédés utilisés pour rendre une matière première apte à une utilisation cosmétique? surtout quand cela est fait de façon naturelle et  sans aucune altération du produit.

Chaque procédé d’obtention est expliqué en détails sur les fiches techniques d’aroma-zone ou dans leur dossier thématique: les différents extraits de plantes 
Il-y-a plus de quatre ans ce dossier existait déjà, il est important de faire ces recherches de son côté car la majorité des réponses concernant leurs matières premières s’y trouvent.

Pourquoi raffiner et désodoriser une huile végétale ou un beurre avec une méthode naturelle?
Ces procédés permettent d’éliminer les odeurs parfois peu agréables des produits bruts (notamment certains beurres) qui ont naturellement une odeur un peu « rance ».
Le raffinage permet aussi d‘éliminer des composés oxydés qui sinon favoriseraient le rancissement de l’huile ou du beurre.
Les composés oxydés peuvent être également comédogénes.
Dans certains cas le raffinage est aussi utilisé pour éliminer certains composés potentiellement nocifs (toxines…), c’est le cas par exemple pour l’huile végétale de ricin.
Aroma-zone ne l’oublions pas permet de se fournir en matières brutes pour la réalisation de produits cosmétiques finis, en ce sens il est normal d’y trouver des produits filtrés et désodorisés cela permet de mettre en valeur des couleurs et fragrances cosmétiques.

le raffinage physique, à la vapeur d’eau (entraînement à la vapeur sous vide). Ces procédés peuvent être suivis de filtrations sur des terres ou charbons activés pour désodoriser et décolorer le produit.
Chez Aroma-Zone il privilégie un raffinage à la vapeur d’eau et ou une purification et désodorisation par simple filtration mécanique.

Chaque produit vendu sur leur site comporte une fiche technique détaillée vous permettant de savoir comment il a été obtenu, votre choix se fait en toute transparence.

Connaissez Vous les extraits Co² ?

Les extraits CO2 sont obtenus par extraction au CO2 supercritique de plantes.
Le CO2 ou dioxyde de carbone est, dans les conditions normales de pression et de température, un gaz non inflammable et sans odeur, naturellement présent dans l’atmosphère. Lorsqu’il est comprimé à haute pression à une température de 30°C environ, il passe à l’état « supercritique », c’est-à-dire qu’il se comporte comme un fluide avec un pouvoir de solubilisation accru. Il devient donc un très bon solvant naturel et permet d’extraire toutes sortes d’actifs de plantes.
Du CO2 à l’état supercritique est injecté dans un extracteur qui contient la plante.
Ce solvant naturel va alors capter les composés actifs de la plante.
Ce sont plutôt des actifs de type lipophile qui sont extraits (composés aromatiques, phytostérols, alcaloïdes, caroténoïdes, tocophérols, acides gras).
A la sortie de l’extracteur, la pression est abaissée de façon à faire revenir le CO2 à l’état gazeux, ce qui permet sa séparation facile des composés actifs extraits, obtenus à l’état liquide ou solide. Le CO2 est recyclé pour resservir à une nouvelle extraction.

Les extraits obtenus sont des concentrés des actifs de la plante, ils sont très puissants et s’utilisent donc en très faible quantité dans les cosmétiques. Pour en faciliter l’utilisation et le dosage, certains extraits sont dilués dans un support huileux neutre (Arnica, Barbe de Jupiter, Carotte, Iris et romarin).

L’extraction au CO2 est un procédé écologique et de haute technologie, sans utilisation de solvants pétrochimiques, qui permet d’obtenir des extraits très concentrés, très purs, et sans altération des composants donc avec une fragrance très fidèle au végétal.

Personnellement je connais bien cette méthode car elle est utilisée pour la décaféination naturelle et écologique du café et si vous me connaissez un peu vous savez que c’est mon coeur de métier.
Ce procédé n’altère en aucun cas la qualité des matières premières et permet d’extraire de façon qualitative les actifs contenus dans des plantes, fruits etc..

Quelle est la différence entre l’huile végétale de coco et celle de Coprah? 

L’huile de Coprah  de chez AZ est une huile issue du raffinage et d’une désodorisation  de façon naturelle et écologique, elle est d’ailleurs qualifiée BIO. Elle est intéressante dans la confection des savons. La différence est que l’huile de coprah est réalisée avec la pulpe séchée de coco alors que pour l’huile de coco on utilise de la pulpe fraiche. Si vous consultez la fiche technique aroma-zone le détail est indiqué en haut pour vous en informer.

Concernant l’huile de palme, personnellement je n’en utilise pas dans les cosmétiques et il m’arrive d’en consommer dans des pâtes à tartiner bio, je suis pour une utilisation raisonnée.

Je vous propose de découvrir la réponse d’aroma-zone concernant cette question d’ordre écologique.

« Nous ne pensons pas qu’il soit utile de rentrer ici dans le débat « pour ou contre l’huile de palme ». Nous pensons que tout le monde est d’accord sur le fait que la production de cette huile pose de graves problèmes écologiques et qu’il faut changer quelque chose pour la produire et consommer dans une optique plus « durable », mais il n’est pas du tout sûr qu’un boycott total soit la meilleure solution. Il faut en effet se poser la question des conséquences d’un boycott total de l’huile de palme… la demande va forcément se reporter sur d’autres huiles, et quand on sait que le soja, le tournesol, le colza ou autres…demandent beaucoup plus de surface agricole, mais aussi beaucoup plus d’intrants au niveau de la culture (carburant des engins, engrais, pesticides…), on peut se demander si le bilan écologique serait vraiment favorable, et même si l’effet sur la déforestation, les humains et la faune serait vraiment positif…

De notre côté, il nous semble très difficile à l’heure actuelle de boycotter totalement l’huile de palme (omniprésente en cosmétique – comme en alimentaire d’ailleurs) tout en gardant une gamme assez large pour satisfaire tous nos clients. Pour aider nos clients à prendre des décisions éclairées et à faire un achat responsable, nous avons choisi la transparence maximale et vous informons au mieux sur tous nos produits et leur origine (ce qui est rarement le cas en alimentaire ou dans les cosmétiques du marché). Chacun fait ainsi un choix informé selon son niveau d’exigence écologique et éthique.

Nous ne prétendons pas pouvoir faire une analyse de ce problème extrêmement complexe et qui dépasse de loin l’utilisation d’huile de palme dans les cosmétiques (qui ne représente d’ailleurs qu’une très faible proportion, loin derrière l’alimentaire et les « biocarburants »…).

Pour nos clients qui souhaitent utiliser l’huile de palme (effectivement très intéressante en savonnerie), nous avons choisi ce qui nous semblait être la meilleure option d’huile de palme sur le marché.  Cette huile BIO originaire de Colombie (et non d’Indonésie) est issue plantations anciennes (« sans déforestation » récente du moins puisque ce sont d’anciens pâturages) et qui apporte un revenu stable aux communautés locales. Nous pensons que le producteur de cette huile de Palme BIO fait actuellement un travail de haute qualité éthique et environnementale en gérant cette plantation de la manière la plus écologique qui soit et en apportant du travail et des aides au développement pour la communauté locale.  Notre fournisseur nous a aussi fourni des documents et rapports montrant l’engagement social de ce producteur (apporter un revenu régulier largement supérieur au salaire moyen aux petits exploitants et leurs familles, création d’établissements scolaires et de dispensaires médicaux, accès à l’eau potable, et au réseau électrique, construction de maisons…), ainsi que son engagement écologique (plan de gestion environnementale avec notamment une étude de la biodiversité en partenariat avec l’université de Magdalena et observation de l’impact de la plantation sur la faune et la flore, mise en place d’une gestion de l’eau rigoureuse et d’un projet « énergie renouvelable » par captation du méthane généré par les effluent pour produire de l’énergie, avec pour objectif un bilan « carbone neutre »). »e3958a8879258b244323b5925fdb1bc6

En ce qui concerne l’empreinte carbone et le choix des matériaux:

Savez vous que le PET (polyethylène Téréphtalate) utilisé chez Aroma-zone est issu du recyclage et se recycle à 100 %.
En général il est transformé en nouvelles bouteilles/ fibres polyester pour la fabrication de tissus, moquettes, laines polaires et sert en tant que ouate pour rembourrer les anoraks, couettes, oreillers.
Sachez qu’en France c’est l’une des matières les plus recyclées ( j’ai un peu abusé en disant que c’est d’une des première matières recyclées c’est la troisième avec 63% en 2015 source ici)
et que soutenir et valoriser le recyclage de PET permet de réduire les émissions CO2 de 52% et forcement de réduire les émissions de gaz à effet de serre. Cette matière recyclé permet de préserver les ressources non renouvelables.

Je suis soucieuse également de mon utilisation de contenant et réceptive au mode de vie zéro-déchet, je comprends que ça puisse poser problème à certaines personnes mais delà à faire une pétition contre les contenants qu’ils proposent.
Vous ne pensez pas qu’il-y-a des problèmes bien plus important? A ce jour personne ne s’occupe du fait que nous consommons de l’eau mise en bouteille? En sachant que l’eau est un bien public gratuit qu’on nous propose de racheter embouteillé.
Récemment j’ai eu l’occasion de discuter avec l’équipe Aroma-Zone à propos de la question des emballages et sachez qu’ils se penchent sur la chose et s’évertuent à trouver des alternatives aux plastiques utilisées pour les poudres ayurvédiques, argiles etc…

Voici leur réponse concernant cet item:

« Nous sommes en train de réfléchir à d’autres alternatives pour nos sachets d’emballages toutefois il nous faut prendre en compte la préservation de l’humidité pour nos poudres ayurvédiques, les réglementations cosmétiques en vigueur, le poids du transport pour le verre, la réalité écologique (ou pas) des produits en plastique biodégradable… Nous ne manquerons pas de vous tenir informé de nos avancées car nous travaillons en permanence à améliorer nos pratiques. »

Pensez vous réellement qu’un prix bas induit un manque de qualité?
Un produit acheté en grande quantité permet un coût de revient plus bas au détail sans altérer sa qualité.
Il suffit ensuite de le compartimenter et d’y trouver une marge raisonnable pour y gagner sa part.

Connaissez vous la notion de prix psychologique?

Le prix psychologique ou prix d’acceptabilité est le prix théorique pour lequel les ventes d’un produit pourraient être maximum en fonction des seuils psychologiques auxquels fait face le consommateur. Le seuil inférieur est celui qui induit une peur sur la qualité du produit et le seuil maximum celui pour lequel le consommateur juge le produit trop cher.

En marketing, la politique de prix reste une décision complexe. En effet en fonction de l’élasticité du prix,  une baisse du prix peut déclencher une augmentation significative des volumes vendus, ainsi que du chiffre d’affaires, qui pour finir peut compenser largement la réduction de marge par unité vendue : il peut donc être plus intéressant financièrement de vendre moins cher si l’on vend plus d’unités.


Je pense qu’il est important de partager et échanger avec les commerces, en leur faisant part de nos souhaits et de ce qui nous tient à coeur sans pour autant véhiculer un message agressif et nuisible à leur image.

L’important c’est d’avancer ensemble, les critiques constructives nous permettent à tous d’innover et d’évoluer dans un sens commun.

Je vous souhaite à tous un très beau week end,

et vous retrouve très bientôt sur le blog,

Marine

Source image: Pinterest


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

64 commentaires sur “Stop à la diabolisation d’Aroma-Zone

  • Sandrine m

    Ouah je n étais pas au courant de polémique sur Aroma Zone. Cela fait un moment que je n ai pas commandé chez eux mais je sais que leurs explications, leurs tarifs et la recommandation de ma naturopathe sur leurs produits m’avaient incité à commander. Et pas déçue. Mais merci pour cet article fort intéressant.

    • marine Auteur du billet

      Merci beaucoup Sandrine pour ton retour,
      Je ne sais pas si c’était vraiment utile d’en entendre parler,
      j’ai fait cet article suite à plusieurs questions qui m’ont été posées suite à la polémique.
      je te souhaite une excellente soirée,

      Marine

  • leshoppingdedona

    Je suis d’accord avec ton article, AZ nous donne accès à des produits de bonne qualité que nous ne trouvons pas avec les marques traditionnelles. Ils ne peuvent pas tout supprimer (transport, emballages…). Il faut être un peu indulgents.

  • lipspicntrips

    Coucou à toi !

    Alors je vais essayer de soulever quelques points qui m’ont pas mal interpellé dans ton article :

    1) Tu dis n’être pas rémunérée par la marque mais tu es « Fée » pour eux c’est à dire que non seulement ils te font parvenir des produits mais en plus ils vous invitent à leurs soirées dans lesquelles, qu’on se le dise vous êtes plus que bien reçues, ces soirées sont agréables et elles vous permettent à toutes de faire des vlogs, des articles et tout autre contenu pouvant alimenter votre blog/châine Youtube, autrement dit c’est l’objecif numéro d’AZ comme celui de n’importe quelle autre marque qui organiserait ces soirées. Jusqu’ici rien d’anormal mais alors tu ne peux pas dire que tu es 100% car tu es partenaire avec eux.

    2) Je trouve ça surprenant de retrouver dans ton article des copier/coller de ce que vous a fait parvenir AZ qui a répondu à l’article de la miss. Au final ce n’est pas du tout ta prise de position ou ton avis c’est ce que la marque vous a demandé de répondre….

    3) La miss s’est peut être effectivement trompée sur certaines choses, ça arrive, mais je pense que le fond de l’article était de montrer que la qualité chez AZ est loin d’être celle qu’ils se disent avoir et ça, n’importe quel thérapeute professionnel complètement indépendant d’AZ le dira, le mien compris et celui de beaucoup d’autres personnes. AZ c’est super bien pour débuter et comprendre les mécanismes de la cosméto naturelle mais certainement pas pour des personnes qui visent des résultats curatifs par exemple… allons allons comparez moi svp des hydrolats identiques d’AZ et d’un autre petit producteur vous verrez les différences à vu d’oeil et à vu de nez sans même être expert.

    4) Merci pour le petit cours de marketing concernant les économies d’échelles qui peuvent se faire par la quantité achetée mais tu sauras également qu’il est interdit en France de vendre un produit à perte, AZ respecte très bien la loi à mon avis et donc pour pouvoir se faire une marge suffisamment intéressante (marge nette qui ne doit pas être en deçà d’un certain taux en principe) il faut forcément que les fournisseurs aient un prix plus que bas … et je suis désolée mais à de tels prix il est juste impossible de vendre de la qualité. Je ne connais pas à ce jour une seule marque low cost qui puisse se vanter d’avoir un produit top qualité et super efficace…c’est valable pour tous les secteurs je ne vois pas pourquoi celui des matières premières végétales serait différent. La qualité a un coût et c’est normal… Après bien entendu chacun a le droit de se complaire dans ce qu’il achète, l’important au final c’est d’être satisfait de ce que l’on a.

    Il est cependant intéressant de comparer avec d’autres fournisseurs qui ne vendent pas en aussi grande quantité juste pour pas mourir bête et pouvoir soi-même se rendre compte des différences.

    5) Enfin et je m’arrêterai là, je trouve étrangement lire pas mal de personnes qui se plaignent de la rapidite à quel point certains produits tournent chez AZ, notamment l’aloe vera, les éponges Konjac… je dis ça je dis rien…

    Il serait temps qu’AZ arrête de menacer les blogueuses qui rédigent des avis négatifs sur eux et je ne parle même pas de l’article qui a fait le tour de la blogsphère ces derniers jours. Moi je n’ai pas rédigé d’article et ils ont supprimé tous mes commentaires et ils m’ont aussi bloqué de leur page facebook alors que je ne faisais pas de diffamation et ça tu m’excuse mais ça me passe en travers de la gorge, la liberté d’expression n’est pas un luxe.

    Voilà pourquoi ton article ne me fera pas changer d’avis.

    • estelle

      Juste pour te dire merci 🙂
      J’ai lu l’article de Miss et la ta réponse à celui de idée nocturne, beaucoup de personnes ne lisent pas les commentaires qui suivent les articles malheureusement car parfois on peut apprendre des choses et découvrir d’autres blogueuses.

    • HOUX

      Je n’étais pas au courant de la polémique non plus, sauf peut-être sur les hydrolats. Très intéressante ta réponse. Je suis d’accord avec une autre lectrice, moi je lis toujours les commentaires des articles, quelqu’ils soient…. Du coup, je découvre ton blog (c’est bien). Bref, revenons à l’article. Mon métier étant d’être acheteuse dans la distribution, je suis d’accord avec toi, la qualité à un prix. On ne peut plus dire aujourd’hui que c’est parce qu’on achète en très grande quantité, qu’on obtient des prix plus que bas. On achète au plus bas lorsque les rendements sont démesurés ou que ce sont des invendus ou fin de série. Regardons tout simplement l’élevage de poulets……. Néanmoins je suis cliente chez eux pour certaines choses

    • marine Auteur du billet

      Bonsoir lipicsntrips,

      Je vais essayer de répondre à tes points un par un:

      1) Oui je suis fée AZ et j’en ai fais moi même la demande, en effet je reçois quelques produits.
      Pour avoir une idée, l’année dernière j’ai reçu 4 produits en 1 année,
      et j’ai été invité à deux événements en deux ans ce qui n’est réellement pas grand chose.
      A ce jour je n’ai réalisé aucun vlog sur mon blog ou sur ma chaine youtube, je pense que tu souhaites t’adresser à qqn d’autre.
      Ce type de partenariat tu le retrouves avec toutes les marques existantes, bio, non-bio, vegan, ou zéro déchet.
      je pense que tu voulais dire par là que je ne suis pas neutre, dans cet article je pense avoir écrit avec neutralité, j’aurais tout à fait pu ne pas m’exprimer sur le sujet.
      Le fait est que j’ai reçu plusieurs messages de lecteurs ou amis me posant des questions, cela a appuyé mon choix d’exprimer mon point de vue.

      2) La marque ne m’a pas demandé de répondre à quoi que ce soit, j’ai préféré ne pas m’aventurer sur le sujet de l’huile de palme car c’est un point lourd de conséquence. De même pour le point sur le PET je pense qu’avoir la parole d’aroma-zone est plus important que de vous raconter que j’en ai parlé avec eux récemment et de vous conter notre discussion.

      3) La Miss ne s’est pas trompée sur quelques petites choses, il-y-avait beaucoup d’informations erronées mais au-delà de ça. Quasiment toutes les réponses à ces questions était bien expliquées sur le site lui même, le ton de son article portait atteinte à l’honneur et l’intégrité d’aroma-zone. Il faut rappeler qu’aroma-zone n’est pas une boutique bio, ni une boutique zéro déchet.
      Je ne suis pas d’accord avec ton point de vue, aucun thérapeute ne m’a exprimé un problème avec les produits aroma-zone de mon côté.

      4) N’oublions pas le but d’un commerce, oui je suis au courant qu’aroma-zone gagne de l’argent grâce à une marge c’est évident, Je travaille dans la vente et je sais comment ça se passe. je suis désolée mais encore une fois je ne suis pas d’accord avec toi sur ce point et je pense être assez au courant sur le sujet.

      5) L’aloe Vera et et l’éponge Konjac sont des produits vivants tout comme les hydrolats sont des produits vivants et fragiles.
      Je ne suis pas là pour vérifier le mode d’emploi de ces produits chez les clients AZ (Hygiène, conservation au frais pour les hydrolats, gel d’aloe) Eponge konjac à l’abri de l’eau quand elle n’est pas utilisée)

      Je ne suis pas au courant des menaces que certaines blogueuses aurait pu recevoir de la part d’aroma-zone
      Et je ne sais pas pourquoi tu as été bloqué sur leur page, ni pour quel propos.
      Je comprends que ça puisse te toucher et je n’ai aucun avis à émettre sur ce point car il n-y-a que toi et AZ qui puisse régler ce point.

      Mon article n’était pas là pour te convaincre de commander chez eux, chacun est libre de se tourner vers des commerces en accord avec ces valeurs.

      Je te souhaite bonne continuation et te remercie pour ton point de vue,

      Bonne soirée,

      Marine

      • Yann

        Bonjour,

        Personnellement je trouve quand même dommage sur un article de ce genre de ne pas faire mention de ses liens avec la société défendue… Pourquoi ne pas ajouter cette mention?

        Yann.

        • Yann

          Oups apparemment ils y étaient, mais lors de ma première lecture je ne savais pas ce qu’était une « Fée »… Peut-être dans ce cas ajouter une mention pour indiquer ce que cela implique?

  • jesuismodeste

    Merci beaucoup Marine d’avoir pris le temps avec des mots simple, un ton non moralisateur ou accusateur d’avoir apporter ces informations qui aideront les débutants comme confirmer à y voir plus claire.

  • CONSTANT

    Bonjour,
    Très bel article.Je suis cliente assidue chez Aromazone et je suis satisfaite à 100% .Je réalise moi même certains de mes cosmétiques, J utilise leur henné et leurs poudres ayurvediques et je n ai rencontré aucun souci jusqu’à maintenant.Il est vrai que l on devient facilement addict, mais vu les résultats obtenus il ne peut en être autrement. En plus ce site est une véritable bibliothèque et très instructif . Je dis merci à Aromazone .

    • marine Auteur du billet

      Merci Pascale pour ton retour,
      je suis contente de savoir que tu es satisfaite de leurs produits et services.
      Oui en effet ça peut devenir addictif ce n’est pas sans raison comme tu le dit.
      Je te souhaite une bonne soirée,

      Marine

  • Prunier Agnès

    Enfin une personnAe sensée qui réagit avec discernement. Je te remercie de cet article. La diabolisation d’Aroma Zone commençait à me courrir. Je ne suis pas une fée Aroma, mais je fais pas mal de cosméto maison certes simple, mais qui me convient et dont je suis contente. Ton article est très complet et bien rédigé. Merci, merci pour cette mise au point. Je suis une petite cliente Aroma Zone et je suis très satisfaite de leurs produits. Je commande seulement ce dont j’ai besoin et ne me laisse en aucune manière influencer par certains articles de youtubeuses ou bloggoeuses.
    Amités, Agnès.

    • marine Auteur du billet

      Merci à toi d’avoir pris le temps de lire mon pavé,
      Oui je comprends que d’autres personnes ne se sentent plus en accord avec arma-zone, je trouve dommage que l’on entendent que leurs voix. J’ai aussi reçu beaucoup de messages de personnes qui ne savaient plus trop ou donner de la tête avec cette histoire.
      Tout comme toi, j’arrive à me gérer et fait attention à mes dépenses là bas.
      Je te souhaite une belle soirée,

      Marine

  • sophie

    Bien contente de lire une réponse à ce qui circule ! De toute façon, on ne peut pas plaire à tout le monde. Au moins AZ est transparent concernant le processus d’extraction de ses huiles, on ne peut pas en dire autant pour d’autres …

    • marine Auteur du billet

      Tu as tout as fait raison et le monde serait triste si nous étions tous similaire.
      Oui j’apprécie leur transparence, leur site m’en a beaucoup appris.
      Merci pour ton retour Sophie,

      Bonne soirée,
      Marine

  • Audrey

    Tout à fait d’accord avec cet article. Aromazone est un géant, mais un géant qui propose des produits de qualité à un prix abordable. De plus, quand on reproche à az sa façon de pousser à la consommation, ça me fait bien rire, c’est NOUS qui sommes maître de notre budgets donc à nous de faire attention à ne pas surconsommer et acheter des produits inutiles. De plus, les recettes sont là pour aiguiller, on peut aussi se les approprier, comme en cuisine. Et puis, ils proposent des produits sains et purs, l’hydrolat de camomille romain dont on est tous fans chez moi n’existe quasi pas pur en biocop ou à des prix incroyables!

    • marine Auteur du billet

      Bonsoir Audrey,
      Merci pour ton retour,
      À mes yeux Aroma-zone est loin d’être un géant, tout dépend de l’entreprise à laquelle on la compare et bien sur ça dépend de la perception de chacun. Tout à fait on est maître de nous mêmes et de nos actes.
      Je suis du même avis que toi,

      Je te souhaite une bonne soirée,

      Marine

  • Chachabio

    Chacun achète ses produits où bon lui semble… Je trouve que cette histoire n’a pas lieu d’être, il y a des choses plus graves et plus importantes dans la vie que de se lamenter sur la qualité de produits cosmétiques. Si la qualité ne vous plaît, allez voir ailleurs, c’est ce que j’ai fait sans pour autant crier au scandale.

    • marine Auteur du billet

      Bonsoir Chachabio,

      Merci pour ton retour,
      Tu as raison elle n’a pas lieu d’être et dans les deux sens..
      Je te souhaite une bonne soirée,

      Marine

  • Hortense

    Pas mal la réponse toute faite!
    Tu t’es fatiguée pour rien, un lien direct sur Aroma-zone et hop!

    Alors si je me souviens bien le sujet a commencé avec une histoire d’emballages et une pétition simple du genre: OK pour les produits naturels mais dans des emballages plus sains. Juste pour être raccord avec la politique de la maison, quoi!

    Beaucoup ont contacté AZ pour des emballages plus simples et plus écolos, mais les messages sont restés sans réponse, d’où la pétition au bout de plusieurs mois. Une pétition, pas un procès…!

    Ensuite est venu se greffer l’article d’une blogueuse (une bébé blogueuse qui se fiche de la popularité on est d’accord, elle a un blog pour se faire plaisir pas pour exister au travers les autres ou nourrir son ego…) qui a dit ce qu’elle pensait de la marque AZ et sa déception sur les produits depuis un moment.
    On est dans un pays libre ou pas? On a le droit de dire ce qu’on pense, ou pas? De dire qu’on aime un produit, ou pas?
    Visiblement AZ a bien dressé ses petits soldats (pardon ses « fées ») qui n’hésitent pas à se jeter sur toutes les plates formes virtuelles pour défendre corps et âme la « petite entreprise familiale » à la moindre critique.
    Des « fées » qui n’hésitent pas à menacer des petites blogueuses, à les intimider, leur parler de procès, de diffamation… juste parce qu’on… n’aime pas la marque…? Tu saisis l’absurdité du bordel ou pas? C’est pas un peu too much…? C’est quoi, la Scientologie cette boutique? Nan mais sérieux!

    Au sujet du recyclage un français sur deux ne recycle pas ses emballages. Et tous les centres de tris ne recyclent pas tous les matériaux. Et c’est une goutte d’eau par rapport à l’élevage intensif mondial pour satisfaire les besoins carnivores de tes gourous de chez AZ… Je t’invite à regarder le fabuleux documentaire Cowspiracy ça t’aidera à argumenter tes prochains posts sur la préservation des ressources.

    C’est quoi ton exemple en mousse sur les bouteilles d’eau? T’avais pas mieux en réserve?

    AromaZone c’est comme Yves Rocher il y a 50 ans. CQFD

    • Aline

      Hé Hortense, la liberté d’expression ça marche quel que soit son avis. Si elle pense qu’ AZ est une bonne marque elle a le droit de le dire 🙂 De plus, il faut bien avouer que son article est plus fouillé que celui de Miss. Elle cite la réponse officielle d’AZ, so what ? Liberté d’expression toujours 🙂 Et son exemple sur les bouteilles d’eau n’est pas le meilleur ? Je partage ton avis. Mais pas la peine d’être agressive pour autant. Je suis d’accord avec certaines de tes remarques, mais on peut dire les choses sans s’énerver 🙂 Avec des contre-exemples pertinents par exemple. Paix et amour les amis 🙂

      • Hortense

        Hey Aline! T’as pas suivi le sujet depuis le debut ou quoi?
        C’est bien ce que je disais, on a le droit de donner son avis, quel qui soit.
        C’est parce que je ne mets pas de smiley en fait que ça fait agressif. Mais je te le lirais devant toi que ça sonnerait pas pareil. Peace!
        Je suis trés loin de l’agressivité de certaines pro AZ qui n’hesitent pas à parler de diffamation, tribunal etc.pour un avis perso! Des idées zero dechet j’en ai à la pelle je ne suis pas venue pour me faire de la pub c’est pas le sujet.

      • marine Auteur du billet

        MERCI Aline,
        Tu es trop mignonne de venir jouer le rôle de bouclier,
        Oui mes exemples ne sont pas toujours les plus fins, tu as raison.
        la communication est la clé,
        Merci pour ton retour,
        Je te souhaite une belle soirée,
        Marine

  • julie

    J’aime beaucoup ton article !
    Je pense que les gens qui s’en prennent à aroma zone oublient qu’elles ont souvent souvent commencé les cosmétiques naturels avec cette marque…
    Que le est le but de la démarche des personnes qui diabolisent aroma zone ?! Que les gens ne se tournent plus vers le naturel ? Qu’ils ne fassent pas leur cosmétiques eux même ? Qu’ils n’aient plus accès à des produits naturels simplement sans faire un trou dans leur porte monnaie et qu’ils puissent aussi trouver des informations sur les matières premières super facilement ?
    Pour moi c’est ça aroma zone : des produits de qualité (oui il y a toujours le produit hyper super top ailleurs mais il y a toujours mieux ailleurs…), des produits pas cher, du choix, des conseils, des recettes faciles, du naturel …
    Personnellement je trouve qu’ils ne faut pas assassiner cette marque qui permet de diffuser les cosmétiques biologiques de plus en plus. Grâce à cette marque, les gens prennent de plus en plus conscience de ce qui est bon pour eux.
    Pour moi, rien que pour ça, j’adore aroma zone 🙂

    • marine Auteur du billet

      Bonsoir Julie,

      Merci pour ton retour,
      Je suis d’accord avec toi, de mon côté il m’ont beaucoup aidé au début de mon éveil et leur site m’a appris énormément de chose,
      aujourd’hui je continue sur mon chemin d’éveil personnel et je suis contente de ce qu’ils m’ont apporté.
      Je te souhaite une bonne soirée,

      Marine

  • Mél

    Moi ce qui m’intéresse et que je n’ai pas réussi à trouver, c’est de savoir de quelle type d’agriculture viennent leur produits concrètement? la matière première est naturelle, mais sans pesticide? Français? Éco-responsables?

    • marine Auteur du billet

      Bonsoir Mél,

      tout est noté sur leurs fiches techniques, procédés, types de culture ainsi que provenances.
      En haut de la fiche technique il sera noté bio ou sauvage si c’est le cas.
      Si c’est bio en général il travaille avec le label écocert.
      Tu n’as plus qu’a regarder les ingrédients qui t’intéressent et vérifier 😉
      Merci pour ta visite,

      Bonne soirée,

      Marine

  • docyn

    Bonjour,
    Merci beaucoup pour cette réponse, Az fait preuve d’énormément de transparence, les consommateurs achètent en leur âme et conscience. Il est difficile d’échapper à la polémique dès que le succès pointe le bout du nez et cela est bien dommage.

  • ebenedetti

    Bonjour Marine, superbe article avec pas mal d’info très interessante. Petite info suplementaire. La dluo ne devrait plus exister car elle est remplacée par la DDM date de durabilité minimale. Est ce vrai plus clair? En tout cas, je te rassure, la mention DDM est très peu appliquée. Et que ce soit une DLC, DLUO ou une DDM, comme tu le dis, toujours faire confiance en ses sens.
    Encore merci de partager toutes ses infos qui seront utiles à pas meme de personnes. Bonne journée

    • marine Auteur du billet

      Bonsoir Ebenedetti,

      Merci pour cette information, là ou je bosse on n’est toujours pas passé à la DDM et comme on respecte les lois je pense que le changement n’a pas encore été fait, ou alors ils l’ont bien fait mais utilises tout simplement toujours le terme DLUO par habitude.
      Exactement rien de mieux que ces sens pour juger ^^
      Passes une très belle soirée,

      Marine

  • Peau Neuve

    Un grand merci ! Il est important de savoir de quoi on parle avant d’écrire un article car ces personnes n’ont pas conscience des dégâts des mots en colportant des rumeurs ou tout simplement des faits qu’elles n’ont pas compris.

    • marine Auteur du billet

      Oui Tout à fait tu as raison, c’est important de ne pas porter atteinte à l’honneur et l’intégrité si nos propos n’ont pas passé les 3 passoires de Socrate 😉

      Gros bisous et bonne soirée

  • OumNora

    Très bel article ! C’est vrai que si l’on est pas un minimum connaisseur sur tous les différents procédés d’extraction existants (comme moi^^) on peut très vite s’y perdre et se faire influencer rapidement dans un sens comme dans l’autre.

    Je pense qu’Aroma Zone permet la découverte et une excellente accessibilité aux nouveaux venus dans l’univers des cosmétiques naturelles et du « home made ». Les prix sont plus qu’abordables avec un grands choix afin d’éviter de se perdre d’un magasin à un autre. Tout y est pour débuter.
    Je trouve aussi que leur transparence au niveau des provenances et procédés d’extractions sont bien. La blogueuse ayant rédigé cet article accusateur a trouver toutes les informations qu’elle estime être un justificatif à sa prise de position, sur leur site. Donc chaque client a ses informations, il suffit de lire et de faire avec ses propres convictions, on achète, on achète pas, quoi qu’il en soit on ne nous met pas le couteau sous la gorge pour cliquer sur « commander ». Rien ne nous empêche d’aller chercher des produits ailleurs si l’on estime leur qualité meilleure, après tout chacun son avis et son budget.

    Malgré tout ce remue-ménage qu’a déclenché cet article m’a permit d’en apprendre un peu plus sur les façons d’extraire les produits des végétaux, j’en sors donc gagnante, youhou !

    Merci pour cet article !
    OumNora

    • marine Auteur du billet

      Merci beaucoup Oumnora pour ton retour,
      Tu as raison on peut vite s’y perdre surtout quand on débute, en effet on trouve les provenances et procédés sur toutes les fiches techniques et je trouve ça vraiment extra. C’est super s’il t’a permis d’en apprendre plus, un beau point positif.
      Je te souhaite une belle soirée,

      Marine

  • Marie

    Cliente d’AZ depuis environ un an, je suis très satisfaite d’avoir découvert leurs produits. petit à petit, j’abandonne les crèmes, gels, laits, lotions, etc… tout prêts mais douteux quand à leur compo., sans parler du prix, injustifié comparé aux dosages d’éléments bénéfiques que l’on obtient dans un produit « fait maison ».
    Tu as raison Marine de souligner que l’on diabolise AZ, je ne les connais absolument pas et n’ai rien avoir avec eux, sinon mes commandes.
    Le fait que de plus en plus de personnes prennent conscience du danger des substances utilisées dans la grande majorité des produits tout faits doit déranger beaucoup les fabricants.
    Je suis encore novice et particulièrement intéressée par tout ce qui peut s’échanger sur le net à ce sujet. Je trouve particulièrement rude et sans nuance tout ce que l’on peut reprocher à un site qui a le mérite de proposer des produits sains et des prix raisonnables.
    Merci pour cet article. Marie

  • BRIVAL

    je n’aie pas encore commander encore chez eux mais je connais leurs produits quand je viens en france moi par contre j’habite la martinique et c’est 50euros expedition c’est un chero pour ma bourse c’est domage.

  • marie

    Bonjour à toutes,
    je suis surprise de voir que tout le monde s’étonne de voir Aromazone faire du profit….et que personne ne soit scandalisé de voir de grandes marques de cosmétique vendre un pot de 50 ml de crème anti-rides composée d’eau et de produits chimiques près de 400.00 euros….

  • Véronique

    Bonjour,
    J’ai lu un article d’un blog que je ne citerai pas complètement à charge et auquel aromazone à répondu.
    J’étais très étonnée par cet article et heureusement qu’ aromazone a rectifié car j’avais presque un doute. Ensuite j’ai visité le blog et quand on conseille la marque pétrochimique YR bon… on a compris 😉
    Cordialement
    Véronique

  • Perrot

    Bonjour,
    Complètement d’accord avec votre article plein de bon sens. Il existe de tous petits producteurs dont je ne peux pas acquérir les Huiles Essentielles par exemple. Que d’autre puissent et leurs permettent ainsi d’en vivre est un plaisir pour moi. J’aime aller sur leurs sites, admirer leur travail. Toutefois sans Aromazone je ne pourrais pas participer à la réduction de mes déchets et ingrédients nocifs. Oh, je surf aussi un peu partout et je n’ai pas commandé que chez eux. Non. Les « pauvres » dont je fais parti ont le droit eux aussi de pouvoir choisir.
    Moindre revenu ne veut pas dire moindre réflexion.

  • Nadine H

    Bravo et merci pour ce bel article très constructif qui ne manquera pas de clouer le bec de quelques petites pimbêches qui n’ont certainement pris aucuns risques dans leurs vies.
    Personnellement je suis cliente chez Aroma-zone depuis plusieurs années et en suis très satisfaites. Je trouve ce site très attractif, très compétitif et de très bon conseils.

  • Deosangel

    Bonjour à tous,

    Je n’ai jamais vu de blog démolir les marques industrielles de cosmétiques ?! Pourtant ils auraient dû commencer par ça, non ? Chacun peut donner son avis librement avec des articles grandiloquents certes mais se serait bien de penser aussi aux conséquences. Les débutantes en cosmétique bio sont décontenancées alors qu’on a pratiquement toutes commencé par az, pour moi c’est de l’ingratitude, mais bon ce sont aussi les limites d’internet de tomber sur l’info qu’on aurait pas dû lire. Si t’aime pas le lait de chez Leclerc va chez Auchan mais c’est pas la peine dans faire tout un plat! Sinon dans notre société il y aurait tout à critiquer !

  • Ambrase

    Salut ,
    On a le droit d’aimer ou pas AZ c’est un libre choix.
    Personnellement j’ai été une vieille cliente, car je suis vegane depuis petite fille donc logique que je n’ utilise pas de produits animaux .
    J’ adorais cette enseigne mais j’ai constatée une baisse réelle de qualité des produits et je s2is de quoi je parle car dans ma vie je suis chef cuisto donc j’ai l’ habitude de manipuler des denrées et de pouvoir juger sur leur qualité.
    J’ avais envoyé un mail à AZ en leur expliquant poliement mon point de vue après plusieurs commandes bâclées…et certaines même perdues..
    Et parlons aussi de leur flacon en plastique..le plastique c’est une horreur pour l’environnement recyclé ou pas …De plus l’ huile et le plastique ne font jamais bon ménage…
    Bref AZ est de qualité supermarché point …la qualité est moyenne
    Ton blog est cool ceci dit en passant ,merci de m’avoir lue 😊
    Chris

  • Chex

    Merci pour ses informations concernant leurs produits pour les dates d expiration j ai fais pas mal de gaspillage à cause des dates dépasser.le petit soucis les dates sur les flacons et paquets s ‘efface facilement l ‘encre ne tiens pas du coup je ne sais plus si les produits sont encore utilisable alors je jette. Isabelle

  • juju

    Bonjour,

    Effectivement AZ fait de bon produits mais ils négligent clairement leur clients…. J’ai beaucoup commandé chez eux j’ai dépensé des sommes astronomique et en 4ans je n’ai JAMAIS reçu la moindre réponse qu’il s’agisse de colis ou de mails professionnel.
    Je suis loin d’être la seule il suffit de voir le mur de leur page fb, de lire les commentaires. ils envoient des colis avec des articles manquant, alors que ces mêmes articles sont dit « en stock » sur le site. C’est loin d’être pro et respectueux. Le fait d’être le leader sur le marché ne leur donne pas le droit de négliger de la sorte leur consommateur. J’ai moi même une entreprise je sais donc que c’est beaucoup de travail. mais même si je suis seule à la diriger je respect mes clients, s’il passe commande et qu’il manque un produit je leur envoie un mail directement afin qu’il sache ce qu’il en est.

    Je pense qu’ils ont bien assez de personnel pour pouvoir bien faire leur travail et vu le CA qu’ils font chaque années s’il leur manque des employés, ils ne devraient avoir aucun pb pour embaucher….

    http://www.satizfaction.fr/service-client/avis-aroma-zone-612
    https://www.facebook.com/aromazone/?fref=ts

  • Luc

    Bonjour,
    AZ n’est pas ce que l’on peut appeler une PME familiale…même si cela à commencé comme cela.
    D’abord au vu de l’extension de ce concept, il y a de la demande tout comme, il y des rayons grandissant de « Bio » dans les supermarchés.
    Ce n’est pas pour autant qu AZ peu se positionner sur le « bio », le « naturel », ‘l’environnement » etc…qui ne sont alors que des slogans marketing. car le certifié « bio » dans des pays ou le salaire moyens est d’environ 20 € par mois je rigole doucement ! ou la législation et l’administration chargée de faire appliquer celle-ci est aussi efficace qu’une passoire pour retenir l’eau.
    Alors que vous aimiez le concept ok, que vous vous amusiez à faire vos cosmétique et autre petite préparation ok, mais ne dites pas que AZ est une société eco-responsable, avec des produits contrôlés et de qualités supérieurs….Je connais très bien une personne qui fait des HE sur Madagascar, avec des plantes « sauvages endémiques » dans l’esprit de sauvegarde de l’environnement, avec beaucoup de monde sur le terrain, et bien le prix en vente détail en France ne peut pas être en dessous d’un certain prix, une fois l’ensemble des différentes charges (achat producteur, sélection en labo, conditionnement gros et détail, transport, frais de Douanes export / import, distribution en France) Bref, pour une HE de haute qualité il y a un prix. Après il y a le tout venant le mal distillé aussi….Donc le cosmétique c’est comme ce que l’on mange les légumes, les frutis, la viande, il n’y a pas de mystère pas cher égal produits de grande production. Qualité garantie (production local ou vraiment très ciblé) produit payé à son juste prix.

    • Gilbert Duroux

      Qui croire ? Les produits de grande production peuvent être moins chers simplement parce qu’ils sont de grande production (économie d’échelle) sans être pourris pour autant. À l’inverse, des produits artisanaux de merde peuvent être vendus très chers pour plusieurs raisons. Parce qu’ils sont produits à petite échelle. Parce que le producteur ou le revendeur se sucre au passage (il s’adresse à une clientèle de bobos friqués sensibles au « naturel » et pour qui quand c’est cher, ça le mérite forcément).
      Je veux bien qu’on débine Aroma-zone comme certains le font en disant que « les thérapeutes trouvent que les huiles essentielles sont pas bonnes ». Je remarque que personne n’a été capable de donner des vrais témoignages argumentés de thérapeutes. Oui à la critique, mais il faut des billes pour critiquer.

  • lemaitre anne

    merci de votre article en réponse à ces divagations..je me sers chez AZ depuis le début je n’est jamais été décue..je suis infirmière et me soigne avec l’aromathérapie depuis de nombreuses années ..et j »en fait profiter mon entourage ..et tout le monde est satisfait ..je fais mes produits d’hygiene et de beauté également ..bonne journée

  • Marion

    Merci Marine pour cet article, même si il a un an, la polémique tourne toujours. Je suis tout à fait d’accord avec cette analyse, et je pense que AZ est à la base d’une grande révolution de la cosmétique naturelle et que son grand développement apporte enfin une alternative à d’autres gros groupe de cosmétiques peu scrupuleux de « l’aspect green » des ingrédients … je suis esthéticienne indépendante et j’ai grand plaisir à travailler avec les produits AZ pour personnaliser chacun de mes soins.

  • Joelle

    Je ne connaissais pas cette levée de bouclier contre Aromazone. Bon, c’est en faisant des recherches sur l’Hibiscus que je suis tombée dessus!
    Pour ma part, ça fait une dizaine d’années que je fais des petites commandes chez eux. Evidemment, leur site est extremement touffu, ce n’est pas un magasin bio, ni un site d’herboriste ou de petit producteur.
    Néanmoins, il y a tout de même une certaine transparence dans la qualité et les filières d’approvisionnement. Même si la qualité des HE, par exemple, n’est pas celle de maisons renommées qui sont dans la distillation d’huiles depuis très longtemps, il n’y a rien à y redire et le fait que une huile essentielle de lavande altitude, par exemple, se paye 10 ou 15% moins cher que chez Valnet ne signifie pas que c’est un produit bas de gamme ou issus de produits de basse qualité.
    Aromazone n’est que négociant, c’est sûr! mais soyez assurés que les personnes qui travaillent là sont des professionnels et connaissent leur affaire. Personnellement, j’ai pu me constituer une bonne trousse de produits performants et perfectionner mon savoir en aromatherapie, en faire profiter beaucoup de monde sans me ruiner, et je suis satisfaite de la qualité des produits vendus sur ce site, même si il n’ont pas mon exclusivité.
    En tant que phytothérapeute, je peux vous dire qu’effectivement le procédé d’extraction Co2 supercritique est quelque chose qui se pratique couramment, et y trouver à redire, ce serait comme affirmer que les extraits secs standardisés de plantes, il ne faut pas les utiliser parce que ce n’est pas naturel!
    Je ne suis pas « Fée Aromazone » et je n’ai pas de blog.
    Bien à vous!

  • Une cliente d'AZ

    J’ai acheté de l’huile de Jojoba chez AZ, depuis l’achat, cette huile sent fortement le ranci.
    J’ai également acheté la « CRÈME VISAGE ET CORPS DÉSALTÉRANTE BIO » et de l huile d’argan, les 2 sentent également le ranci, moins fort, mais sentent quand même (je l’ai acheté il y a 2 ou 3 mois max).
    Est ce normale ? D’autres personnes ont déjà eu ce soucis ?