Réaliser ses savons à froid 8


Savons à froid idées nocturnesCoucou à tous,

Comme promis voici une vidéo pour vous montrer le procédé de saponification à froid autrement dit comment réaliser ses propres savons à froid, en général la première fois on sait pas comment s’y prendre et après la première fournée,  difficile de s’arrêter, oui, oui la saponification c’est un peu une drogue, c’est addictif.

Pourquoi? demanderons certains.
Parce que la transformation des huiles végétales en savon grâce à la soude caustique est déjà impressionnante,
c’est une réaction chimique qui permet d’obtenir des savons riches en glycérine, doux pour la peau (selon la recette  choisie bien sûr).
Les recettes sont personnalisables, et rien de mieux que de se savonner avec un savon que l’on à fait soi même,  la cure de 4 à 6 semaines est intéressante, cette cure permet à l’eau utilisée en tant que solvant de s’évaporer, les savons se solidifient et deviennent bien durs.
C’est aussi à ce moment que le procédé de transformation opère, la soude transforme les huiles et beurres végétaux en savon et au bout de ce laps de temps les savons sont utilisables sur la peau, les savons ne sont plus caustiques.
Cette cure permet de developper sa patience, tout comme la nature nous l’enseigne grâce à ces cycles, les moments de repos sont nécessaires et j’aime ce principe. 

Souvent quand j’offre des savons à des ami(e)s, ils ont cette appréhension du savon qui crisse sur la peau, vous savez cette sensation de peau sèche et tiraillée qu’on se rappelle quand on a eu l’habitude de se laver à l’aide de savon du commerce. Un savon saponifié à froid se personnalise et en général on le surgraisse à 3 % minimum, il laisse la peau douce.
Il est possible de surgraisser un savon bien plus que cela, de cette façon on obtient un savon qui laisse la peau nourrie en sortant de la douche.

Aujourd’hui la recette que je vous propose est inspirée du livre « mes recettes de savons » de Mélinda Coss, je vous conseille vivement sa lecture. C’est en lisant ce livre que je me suis décidé à me lancer.
J’ai choisi une recette de savon ultra doux sans huile essentielle, fragrance ou colorant, avec un surgraissage à 5%.
Il convient aux peaux les plus délicates comme celles des bébés.

savons à froid idées nocturnes

La recette pour 1,5 kg de pâte de savon:

Huile de Coprah:       240 gr
Beurre de karité:       200 gr
Huile de carthame:  400 gr
huile de bourrache:    50 gr
huile d’avoine:              50 gr
huile d’abricot:             50 gr
Eau distillée:                327 gr
Soude caustique:       138 gr
Vitamine E:                   10 ml

Pour réaliser des savons il faut également du matériel de fabrication et un peu d’équipement de sécurité:

2 seaux en plastique épais
Un mixeur plongeant
Une longue cuillère en inox
Des moules
une paire de gant en caoutchouc
une paire de lunettes de sécurité
une balance précision
une grande spatule en plastique (maryse)
eau distillée ou eau de source
papier essuie-tout ou torchons
vinaigre qui neutralise l’effet de la soude

Pour suivre le procédé pas à pas je vous propose de suivre la vidéo que j’ai réalisée à cet effet:

Pour une première réalisation de savon, je vous conseille vivement d’essayer une recette trouvée sur un blog sérieux,  sur un site professionnel comme aromazone ou dans un bouquin de saponification.
Après plusieurs fournées, il devient intéressant de réaliser ses propres savons toujours accompagné d’un calculateur de saponification comme soapcalc par exemple, aromazone en propose également un, retrouvez le ici.

Dans la vidéo je vous précise que j’utilise une technique de surgraissage par réduction de la quantité de soude utilisée, ce qui revient exactement au même que la méthode de surgraissage à la trace.
La seule différence c’est qu’en utilisant la méthode de surgraissage à la trace vous pouvez choisir l’huile végétale qui ne sera pas transformée en savon c’est pour cela qu’on retrouve en commerce bio des savons surgraissés au beurre de karité ou à l’huile végétale d’argan, etc…
Personnellement je trouve la méthode de surgraissage par réduction de soude dans le calcul bien plus simple.

J’espère que cette vidéo vous a plu et vous motivera à réaliser vous aussi vos propres savons à froid,
je vous laisse me posez vos questions si vous en avez ou vos retours en commentaire juste en dessous.

En vous inscrivant à la newsletter vous serez informé de la sortie de chacun de mes articles il vous suffit d’inscrire votre adresse dans l’onglet en haut à droite.

Je vous souhaite une magnifique journée et je vous remercie pour votre passage par ici,

Marine

Retrouvez moi sur les réseaux sociaux:

Instagram: https://www.instagram.com/ideesnocturnes
Snapchat: pseudo ideesnocturnes
Facebook: https://www.facebook.com/ideesnocturnes
Le blog: http://ideesnocturnes.fr


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 commentaires sur “Réaliser ses savons à froid

  • Sasaaa

    Super ta vidéo Marine, tu es encore et toujours une source d’inspiration intarissable. Dès que j’en aurais l’occasion je mettrais en application tes précieux conseils 🙂

    • marine Auteur du billet

      Coucou Noemie,
      Un grand merci pour ton retour, ça me touche énormément d’apprendre que j’ai pu t’aider à te lancer dans la saponification 😊
      C’est vraiment une passion pour moi,
      Je te souhaite une magnifique journée,

      À très vite,

      Marine

  • Noemie

    Bonjour
    J’ai très envie de me lancer dans la fabrication de savon mais je ne sais comment calculer les proportions de chaque huile et perso je comprends rien au calculateur de aromazone
    Merci d’avance noemie

    • marine Auteur du billet

      Bonjour Noémie,
      Pour commencer je te propose d’utiliser une recette déjà toute prête et quand tu auras trouvée l’assurance tu pourras facilement travailler sur une composition avec un calculateur. En général c’est bien de s’appuyer sur plusieurs articles et sur un livre sur la saponification.
      Je te souhaite une excellente fin de semaine.
      Marine