Macérat de vanille fait maison 2


image

Hello mes beautés!!
En ce moment je suis enthousiaste à l’idée de pouvoir faire des macérats de tout ce que je touche ou sent 🙂 c’est affolant.
Petit cours de bio: qu’est qu’un macérat huileux? Quelques exemples indémodables et connus de tous « Monoi », huile de carotte, huile de calendula.

Pour le monoi on fait macérer des fleurs de Tiaré dans de l’huile de coprah, pour celui de calendula on utilise plus souvent de l’huile végétale d’olive ou de tournesol.
Le macérât de carotte est différent, on laisse macérer les racines de carottes 🙂
Il est possible de faire macérer des fleurs, des feuilles médicinales , des racines, des fruits, des écorces, etc..
Le tout est que notre matière première soit lipophile (liposoluble) ce qui veut dire qu’elle a une affinité avec l’huile.
Ils existent plusieurs types de macérat, aujourd’hui on parle du macérat huileux, l’huile est le support, on peut aussi utiliser la macération hydro-glycériné (eau + glycérine) ou alcoolique (teinture mère).
Toujours dans le but d’extraire les principes actifs de plantes.
Dans le cas du macérat huileux, ce qui est intéressant c’est qu’on va associer les principes actifs de la plante à celle de l’huile.

Pour commencer j’ai décidée de faire le macérat le plus simple et accessible à mes yeux, c’est celui de vanille.
De plus le résultat promet d’être aphrodisiaque, j’adore l’adore vanillé j’ai hâte de humer le résultat.

Ce macérat est assouplissant, hydratant et adoucissant et laissera une délicate odeur vanillé sur la peau. ça promet ^^
Il nourrit les cheveux, évite les fourches et protège les pointes.
On peut également l’utiliser pour parfumer nos plats.

Voici la composition d’un macérât de vanille:

100 ml d’huile végétale de votre choix
(  préférée une huile végétale bio et pressée à froid)
—-> l’huile végétale de sésame est la plus utilisée pour ce macérât, de mon côté j’ai choisis de l’huile végétale de pépins de raisins pour son côté neutre, économique et non gras sur la peau.

2 à 3 gousses de vanilles

Comment procéder:

Mettre les 100 ml d’huile végétale de votre choix dans un récipient en verre préalablement désinfecté à l’alcool.
Fendre les gousses de vanille avec un couteau désinfecté, gratter la vanille pour incorporer ses graines dans l’huile,
Mettre les gousses de vanille à l’intérieur du récipient et fermer.

Chaque jour durant 2 à 3 semaines secouer votre macérât,
Je n’ai pas filtrer mon macérat après les 3 semaines car je trouve que les graines ne gênent pas et ça fait très joli, j’y ai juste rajoutez quelques gouttes de vitamine E pour éviter que l’huile ne rancisse. (6 gouttes de vitamine E)

Si vous souhaitez le faire, utilisez un filtre à café dans un entonnoir et récupérer votre huile dans un autre récipient.
Pour une meilleur conservation, il est conseillé de la conserver dans un récipient en verre teinté à l’abri de la lumière et de la chaleur.

Astuce: si vous n’avez pas de vitamine E à porter de main, un peu d’huile de germe de blé ou de passiflore (pépins de fuit de la passion) la remplace très bien.

Ici, je vous ai présenté une macération huileuse à froid  qui permet d’éviter d’abîmer l’huile végétale et  les principes actifs.

Actuellement  j fais sécher des orchidées et des fleurs d’hibiscus pour  essayer la macération hydro-glycériné.

Et vous,quels sont vos macérats préférés?
si vous avez une quelconque question je vous laisse commenter l’article, j’y répondrai avec plaisir.

Je vous souhaite une bonne journée.

Xoxoxo

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 commentaires sur “Macérat de vanille fait maison

    • marine Auteur du billet

      Bonjour Dana,
      Merci beaucoup pour ton commentaire,
      Tu peux retrouver de la vitamine E sous forme de capsule ou en flacon codigoutte en herboristerie, en pharmacie et magasin bio.
      Tu as également la possibilité de te fournir sur internet sur le site aromazone.
      Bonne soirée et à bientôt