Le retour au naturel ou comment s’occuper de nos cheveux crépus de NATURI EBENE 3


f553c422683211e39166126eed24a06d_8Cela fait quelques temps que je reçois des questions en rapport avec l’entretien des cheveux crépus,  et sur le retour au naturel.
Il-y-a un moment je me suis acheté un livre sur le retour au naturel par curiosité, il m’a bien plu et je le recommande donc à toute personne en quête du retour au naturel ^^, son titre vous l’avez bien compris est  » Le retour au naturel ou comment s’occuper de nos cheveux crépus » de Naturi Ebene.

Je n’ai personnellement pas les cheveux crépus, donc je n’ai pas  vécue l’expérience du retour au naturel, mais je suis prête à aider celle qui se dirige vers cette voie que j’admire! Je trouve ça beau de se tourner vers le naturel, l’état brut!

Pour cela, je vous ai répertorié quelques parties du livre:

-Ses recettes cosmétiques pour l’entretien des cheveux,
-un petit chapitre sur l’entretien des Locks et babies,
et un chapitre sur les huiles végétales natives d’Afrique et des Caraïbes.

Commençons par les recettes cosmétiques:

Masque capillaire ultra protéiné à la phytokératine et aux protéines de soie

Phase aqueuse:
Eau 29.3%
glycérine végétale 5 % (humectant, maintient l’hydratation)

Phase huileuse:
Huile de Yangu 9 % -( protège, nourrit et régènere les cheveux secs)
Huile de Palmiste 2% ( riche en béta-carotène, nourrit en propfondeur les cheveux)
Beurre de Kombo 4 % ( émollient, adoucissant, nourrissant)
Coco caprylate % (apporte de la brillance, facilite l’étalement des produits, gaine les cheveux)
émulsifiant BTMS 10% ( conditionneur, permet de démêler les cheveux)
Alcool cétéarylique 2%( co-émulsifiant, épaississant, agent tensio-actif)

Troisième phase:
Hydrolat de menthe poivrée 25% (stimulante, tonique, rafraichissante)
Phytokératine 4% (rend le cheveu doux, facile à coiffer, apporte force et vigueur)
Protéine de soie 2% ( humectant, hydrate le cheveu, agent conditionneur)
Extrait de racine de Bardane 3% (favorise la pousse des cheveux, lutte contre la casse des cheveux)
Aloe vera concentré *10 1% (apaisant, hydratant, cicatrisant, purifiant)

Antioxydants:Antiranz 0.1 % (Note personnelle: peut être remplacé par de la vitamine E )(antioxydant servant à lutter contre le rancissement des huiles lors de la chauffe)

Conservateur: Véticide 0.6 % (conservateur d’origine naturel accepté par les chartes bio) (note personnelle: vous pouvez remplacer le Véticide par le conservateur cosgard qui est aussi accepté par les chartes bio)

Comment procéder?

– Transférer la phase aqueuse dans un récipient puis chauffer au bain marie à environ 70 ° C
– Transférer la phase huileuse dans un autre récipient puis chauffer à environ 70 °C
– Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse et bien mélanger.
– Quand le mélange atteint environ 40 °C ajouter la troisième phase et le conservateur
– Mélanger à nouveau . l’après shampoing prendra sa texture finale après total refroidissement quelques heures après.

Je trouve la première recette un peu compliqué, du fait du nombres de matières qu’il faut réunir, Je la déconseille pour une première tambouille 😉

Nuage léger de velouté au karité à l’extrait de bissap

63.3% beurre de karité ( nourrissant, cicatrisant, émollient)
15% hydrolat de sauge officinale (embellit chevelure et cuir chevelu, lutte contre la chute)
5 % huile de macadamia (huile légère, fluide, pénètre facilement)
5 % d’extrait de bissap (apaisant, hydratant, cicatrisant, purifiant)
3 % coco caprylate (apporte de la brillance, facilite l’étalement des produits, gaine les cheveux)
3 % de provitamine B5 (épâre les tissus, régènere la peau, apaisant, hydratant)
3 % Extrait de racine de Bardane(favorise la pousse des cheveux, lutte contre la casse des cheveux)
1 % aloe vera (apaisant, hydratant, cicatrisant, purifiant)
1 % fragrance sans allergène pêche acidulée (ou votre choix) (pour parfumer)
0.1% antiranz (notre perso on peut le remplacer avec de la vitamine E) (antioxydant servant à lutter contre le rancissement des huiles lors de la chauffe)

Véticide 0.6 % (conservateur d’origine naturel accepté par les chartes bio) (note personnelle: vous pouvez remplacer le Véticide par le conservateur cosgard qui est aussi accepté par les chartes bio)

Comment procéder?

– émietter le beurre de karité à l’aide d’une fourchette.
puis fouetter au fouet éléctrique
– Ajouter l’huile de macadamia, fouetter, mettre le jus d’aloe vera
– Intégrer les autres ajouts un à un et fouetter.
Lorsque le velouté de karité atteint une consistance légère, aérienne et mousseusse, c’est prêt.

 Lait capillaire au melon de kalahari

Phase aqueuse

Eau 13.2 %
Mucilage de carraghénne 10% (émollient, apaisant, adoucissant, épaississant)
Gomme Xanthane 0.2 % (gélifiant, apporte de la viscosité, stabilise l’émulsion, facilitel’étalement)

Phase Huileuse:

Huile de melon de kalahari 15 % (nourrissante, non grasse, revitalise les cheveux)
Beurre de mangue 5 % (apaisant, adoucissant, nourrissant)
Emulsifiant glyceryl mono stearate 3 % (permet le mélange de l’eau et des corps gras)
Alcool cetylique ( émulsifiant, épaississant, emollient)

Troisième phase:

Hydrolat de tanaisie 20 % ( anti-inflammatoire, antiphlogistique, antihistaminique)
Pulpe de fruit de babobab 1 % (apporte de la douceur au cheveux)
Protéine de soie 3 % (humectant, hydrate le cheveu, agent conditionneur)
Aloe vera concentré *10 1% (apaisant, hydratant, cicatrisant, purifiant)
Honeyquat, hydatant miel 3 % (humectant, maintient l’hydratation)
Fragrance sans allergène chocolat noir 1% (ou parfum de votre choix)

Conservateur:
Véticide 0.6 % (conservateur d’origine naturel accepté par les chartes bio) (note personnelle: vous pouvez remplacer le Véticide par le conservateur cosgard qui est aussi accepté par les chartes bio)

Comment procéder?

– Transférer la phase aqueuse dans un récipient puis chauffer au bain marie à environ 70 ° C
– Transférer la phase huileuse dans un autre récipient puis chauffer à environ 70 °C
– Verser la phase huileuse dans la phase aqueuse et bien mélanger.
– Quand le mélange atteint environ 40 °C ajouter la troisième phase et le conservateur
– Mélanger à nouveau. Le lait prendra sa texture finale après total refroidissement quelques heures après.

Lotion coiffante pour cheveux crépus, frisés ou bouclés

Phase aqueuse:

Eau 36.4 %
Hydrolat de romarin 30% (prévient la chute et la casse des cheveux)
Gel d’aloe vera 15 % (apaisant, hydratant, cicatrisant, purifiant)
Glycérine végétale 5 % (humectant, permet de maintenir l’hydratation)

Phase huileuse:

Huile végétale de ricin 2 % (favorise la pousse, nourrissante)
Huile végétale d’abyssinie 9 % (nourrissante, revitalisante, parfaite pour les cheveux secs)
Coco caprylate 2 % (apporte de la brillance, facilite l’étalement des produits, gaine les cheveux)

Conservateur:

Veticide 0.6 % (conservateur d’origine naturel accepté par les charte bio) (note personnelle: vous pouvez remplacer le Véticide par le conservateur cosgard qui est aussi accepté par les chartes bio)

Comment procéder?

Peser et mélanger les ingrédients un à un.
Secouer le flacon avant chaque utilisation.
Cette lotion s’utilise afin d’hydrater et nourrir les cheveux.
Elle permet de raviver les boucles et de donner et d’assouplir la chevelure.

Voici la partie concernant l’entretien des locks et babies ^^

Le Shampoing

Une légende urbaine cherche à nous faire croire qu’il ne faut pas laver des cheveux en court de locksage.
C’est évidemment faux.Les gens pensent qu’en faisant des shampoings, les locks se formeront moins vite, mais ce n’est pas exactement ça.
Le fait d’avoir un crâne bien net définira le résultat de locks arrivées à maturité. Il faut donc laver ses cheveux en cours de « locksage », afin de nettoyer et d’éviter
les impuretés et les résidus. nous devons savoir que quoi qu’il arrive, nos cheveux lockseront. il ne faut surtout pas priver notre cuir chevelu d’un bon lavage, sinon
on s’expose à le voir s’encrasser et se boucher, ce qui pourrait entraîner des problèmes de pellicules.
Cependant, il arrive très fréquemment que des babies se défassent durant le shampoing. Ce n’est pas si grave; il suffira de les refaire.
Par contre, nous pouvons prévenir ce phénomène en utilisant des pinces, barrettes ou élastiques à placer près des racines pour ne pas tout défaire. Le shampoing doit
aussi s’effectuer de manière douce afin de ne pas tout déranger.

Les bains d’huiles:

Le bain d’huile est un soin qui ne doit pas être négligé, même s’il n’est pas obligatoire. les vertus des huiles végétales ne sont plus à démontrer. Elles ont toutes
des principes actifs qui favorisent l’embellissement de la fibre capillaire. Pour un bon bain d’huile sur les locks , nous pouvons utiliser des huiles assez légères
si nous avons peur des résidus. Je fais très souvent des bains d’huile sur les locks de ma mère et ces dernières sont revigorées. L’huile nourrit la locks et lui
apporte de la douceur. Le mieux est de tester sur quelques locks et de voir comment elle réagissent.
En revanche, il est préférable d’éviter les bains d’huile solide comme le bain de beurre de karité , de mangue ou d’avocat pour ne citer qu’eux.
Les résidus peuvent se loger dans les locks et attirer la poussière, mais tout est question de dextérité et d’habitude. Si vraiment nous tenons à notre karité ,
il existe l’oléine de karité qui est la version liquide du beurre.

L’hydratation:

L’hydratation est ce qu’il-y-a de plus important. Une bonne hydratation se fait de l’intérieur. il faut boire suffisamment d’eau. Ensuite nous procédons à une hydratation
externe grâce à l’aide d’un vaporisateur remplit d’agents hydratants, émollients et humectants. Une bonne hydratation donnera de belles locks.

Des babies aux locks mûres: Tout un processus

L’aventure des locks est un processus long mais tellement gratifiant. Avoir des locks ne signifie pas négliger ses cheveux. Au contraire, les locks demandent des soins
qui ne feront que les embellir et les sublimer. Au tout début et peu importe la base sur laquelle nous avons débuté , nous obtenons très vite des babies. Ce sont des
locks en devenir qui demandent des soins et un entretien appropriés. Bien sûr, il ne faut pas hésiter à se laver les cheveux. Ils lockseront quoiqu’il arrive même
si cela doit prendre du temps. Il faut compter environ un an avant d’avoir quelque chose de déjà bien. Certaines personnes lockseront très vite, en quelques mois, et
pour d’autres ce sera un peu plus long. Mais il faut vraiment se dire qu’une année est ce qu’il-y-a de mieux car les cheveux auront normalement locksé. Comme pour
tout dans la vie, le maître mot est: patience. Les débuts ne sont pas évidents car nous avons les cheveux en friche. C’est donc le moment idéal de jouer le foulard,
chapeau, bonnet ou béret afin d’avoir une tête convenable. Mais cela ne dure pas. Au vu du résultat, cela vaut bien la peine d’avoir une tête en friche durant
quelques mois.

Le retour au naturel a changé ma vie:

Quand j’ai effectué mon retour au naturel il ya près de dix ans, je savais qu’il changerait ma vie mais je ne pensais pas qu’il aurait un tel impact sur moi.
Tout a changé, mon mode de vie, ma façon de voir les choses, ma manière de consommer. Jamais plus je ne serais la même. Les gens ont coutume de dire que ce
ne sont que des cheveux mais mois je réfute cela, car c’est bien plus. cette thématique nous pousse à l’introspection et à la réflexion. Lorsque nous parlons
de nos cheveux, nous parlons de notre essence, de notre être, de notre entité. Le thème des cheveux n’est qu’un vecteur nous rapprochant de nos complexes et des
problèmes que nous avons pour nous aimer. Cette problématique englobe tout un pan des problèmes inhérents à notre communauté. Et les affronter et y faire face
de cette manière nous permet d’apprendre à nous aimer et de nous sentir valorisés. Le retour au naturel est également une aventure humaine. Depuis près de dix ans
que je conseille et accompagne les femmes noires souhaitant apprendre à s’occuper de leurs cheveux crépus, j’ai fait de nombreuses rencontres. J’ai vu plein de
femmes défiler et certaines d’entre elles sont devenues de véritables amies que j’espère garder toute ma vie . quand j’ai crée le forum Cheveux-Ebene je savais
que j’arriverais à impulser cet amour du cheveu crépu dans le monde francophone, et je ne suis pas peu fière d’avoir inspiré tant de femmes qui aujourd’hui, à leur
tour, en inspirent d’autres. Revenir au naturel a vraiment été l’une des décisions décisives de ma vie.

et voici enfin la partie sur les huiles végétales:

A la découverte de quelques produits issus des pharmacopées africaines et caribéennes:

Le Beurre de Karité:
Il provient de l’arbre à beurre. On le retrouve dans toutes les grandes zones d’Afrique (Ouest, centre et est).
Il est utilisé chez nous depuis des millénaires car il possède des qualités inégalables. Le beurre de karité a une très forte teneur en insaponifiable.
Il a des vertus réparatrices, apaisantes, cicatrisantes, régénérantes. Il protège aussi du soleil an agissant comme filtre anti U.V. Il nourrit la peau
et les cheveux et prévient les vergetures. l est riche en vitamine A rétinol et riche en vitamine E tocophérol. Il s’emploie aussi en cuisine. Le karité
est le produit indispensable de la pharmacopée africaine.

Le beurre de mafura, mgolimazi en swahili:
Originaire d’Afrique, il est extrait de l’amande des graines de Trichilia Emetica. Ce beurre est souvent utilisé comme onguent pour le corps sur les zones sèches.
Il aide à prévenir et à atténuer les vergetures. Utilisé en bain d’huile pour les soins des cheveux, il nourrit et répare en profondeur la tige capillaire.

Le beurre de Kombo:
est extrait des graines de l’arbre psycnanthus angolensis (le noyer africain) natif de l’Afrique de l’Ouest. C’est un beurre mou de couleur marron parfois chocolat.
Il est très léger et n’alourdit pas les cheveux. Le beurre de Kombo a des propriétés antioxydantes, antifongiques, antiseptiques et se révèle être le parfait allié
des peaux sèches et abîmées. Il est également utilisé pour soigner les articulations.

Le beurre de mangue:
Provient d’Afrique et des caraïbes. Il est extrait de l’amande du noyau. Par conséquent, il ne sent pas la mangue. Ce beurre est émollient , régénérant, protecteur
et nourrissant. Il est riche en acides gras mono insaturés et en acide gras saturés.
Le beurre de cacao:
Provient d’Afrique. C’est la matière grasse végétale issus des fèves de cacao. C’est un beurre très dur. Il possède une délicieuse odeur de chocolat. Il est riche
en polyphénols qui aident à combattre les radicaux libres. Il est utilisé par les femmes enceintes afin de lutter contre l’apparition de vergetures. Ce beurre peut
être difficile à utiliser car il durcit très vite et parfois il granule. Mais bien usité, c’est un régal pour la peau et les cheveux.
L’huile de baobab:
Elle est extraite des fruits du baobab, l’arbre mythique d’Afrique. Elle contient de la vitamine C et nourrit les peaux sèches. Cette huile protège la fibre capillaire
et le cuir chevelu. Elle est réparatrice, adoucissante, régénérante et cicatrisante. L’huile de baobab devrait être un produit incontournable de notre pharmacopée.

L’huile de kolo:
Elle provient d’Afrique centrale et plus précisément du Congo Brazzaville. Elle provient des fruits du palmiee bambou molenge. C’est une huile orange/rouge très fine.Elle a des vertus antioxydantes. Elle est pénétrante et maintient l’hydratation de la peau. Cette huile est encore méconnue, mais deviendra sûrement incontournable.

L’huile de Galba:
Cette huile provient d’un arbre se trouvant aux Antilles. Elles est extraite de l’amande des nombreuses graines. Elle a des vertus anti-radicalaires, régénérantes et
s’emploie dans le soin des peaux jeunes à problèmes. Elle nourrit le cuir chevelu et lutte contre l’apparition des pellicules.

L’huile de Moringa:
Provenant d’Afrique, cette huile est connue pour ces vertus miraculeuses. Cela explique pourquoi les Égyptiens anciens plaçaient des vases d’huile de Moringa dans leurs tombeaux. Elle est antioxydante, soigne les peaux sèches (apaisante) et a également des propriétés sur l’élasticité de la peau. Voilà pourquoi elle est un bonheur en soin anti-âge. Elle nourrit et embellit les cheveux secs.

L’huile de Manketti:
Elle est originaire d’Afrique australe (notamment en Namibie). Le Ricinodendron Rautanenii est l’arbre dont on extrait les noix de Manketti. Après leur récolte,
on les concasse afin d’obtenir la précieuse huile. Elle est très émolliente donc convient parfaitement à nos cheveux secs. Elle protège des radicaux libres.

L’huile de Ximénia:
Provient d’Afrique; Le Ximénia Americana est un arbuste épineux présent dans la savane africaine. L’huile extraite a des propriétés nourrissantes, réparatrices ,
calmantes, anti âge, elle convient parfaitement aux peaux et aux cheveux déshydratés.

L’huile d’avocat:
Provient d’Afrique et des Caraïbes. Elle est extraite du fruit de l’avocatier. Sa couleur varie du vert clair au vert très foncé. C’est une huile assez épaisse.
Régénérante, elle lutte contre le vieillissement cutanée.

L’huile de fruit de la passion:
Provient d’Afrique et des Caraïbes. Elle est extraite à partir des graines du fruit. Elle contient un glycoside flavonoide agissant comme anti-radicaux libres et
protège donc contre le vieillissement de la peau. Elle est recommandée pour le soin des peau et des cheveux très secs.Excellente pour les cheveux crépus.

L’huile de Ricin:
Provient d’Afrique et des Caraïbes. Elle est extraite de la ricinus communis. c’est une huile très lourde et visqueuse de couleur transparente obtenue par
pression à froid des graines. Elle nourrit les cheveux secs et revitalise les cheveux fragiles. Elle aide à la pousse des ongles et des cils. Cette huile
est une très bonne base pour le traitement de nos cheveux.

L’huile de karapate:
Provient des caraïbes. Elle est extraite de la ricinus communis, tout comme l’huile de ricin mais la différence réside dans le mode d’extraction. En effet l’huile
de karapate est extraite à chaud en faisant bouillir des graines préalablement grillées. Elle est de couleur marron foncée et possède des vertus similaires à l’huile
de ricin.

L’huile de macadamia:
Provient d’Afrique. Elle est très utilisée au Cameroun notamment en cuisine. C’est une huile très riche en Oméga 6 et acide palmique. Elle est nourrissante,
restructurante, apaisante et convient parfaitement aux peaux sèches ou abîmées. C’est une huile très douce.

L’huile de coton:
Provient d’Afrique.Elle est très utilisée au Cameroun, notamment en cuisine. C’est une huile riche en oméga 6 et acide palmitique. Elle est nourrissante, restructurante,
apaisante et convient parfaitement aux peaux sèches ou abîmées. C’est une huile très douce.

L’huile de Melon de Kalahari:
Provient de Namibie. Elle est obtenue par première pression à froid des pépins de melon. Cette huile est riche en acides gras essentiels ( oméga 3 et en oméga 6)
Elle régule le sébum et embellit les peaux noires. Cette huile est parfaitement adaptée à nos peaux.

L’huile de coco:
Provient d’Afrique et des Caraïbes. Est obtenue par pression à froid de la pulpe du fruit frais. Son odeur de noix de coco est enivrante et très agréable. c’est
une huile de couleur très blanche qui se solidifie au dessous de 15 °C. Elle s’utilise sur les peaux sèches ou irrités. L’huile de coco nourrit et lisse la fibre
capillaire. Elle embellit et donne de la brillance aux cheveux crépus.

L’huile de yangu:
Provient d’Afrique, plus particulièrement dela Zambie et du Kenya. Est issue de la première pression à froid des graines. Elle protège des rayons U.V.,
elle est pénétrante est sébo-régulatrice donc convient aux peaux grasses et à problèmes. Elle s’applique en cataplasme sur les cheveux crépus et leur redonne
vigueur et tonus.

L’huile de calophylle inophyle:
Elle est aussi appelée huile de tamanu en polynésie et huile foraha à Madagascar. Cette huile a des vertus anti-inflammatoires très puissantes et constitue une bonne
protection des vaisseaux capillaires. Elle Répare les peaux à problèmes. Elle agit aussi sur les troubles circulatoires telles les varices ou hémorroïdes.

L’huile de Nigelle:
Provient d’Afrique. Elle est extraite par première pression à froid des graines de cumin noir. Cette huile était considérée comme le remède des pharaons.
Elle contient des acides gras insaturés et polyinsaturés. Elle a des propriétés calmantes, revitalisantes et anti-inflammatoires. Elle revitalise le cuir chevelu
et peut s’utiliser en soin pour des cheveux cassants ou abîmés ainsi que sur les peaux à problèmes.

L’huile de papaye:
Provient d’Afrique et des caraïbes. Cette huile est excellente pour les peaux grasses. Elle permet la régulation de l’excès de sébum sécrétée par ces types de peaux. Elle a un effet positif sur les problèmes de peaux comme l’acné qu’elle traite. L’huile de pépins de papaye apporte brillance et douceur aux cheveux.

Note perso sur l’huile de Sapote qui n’avait pas été mentionnée:
Provient d’Amérique centrale et des Caraïbes. Elle est extraite des graines du fruit « Pouteria sapota ». connue pour stimuler la pousse des cheveux, ralentit leur perte,
apaisante et nourrissante, elle apporte un toucher doux aux cheveux et les rend brillant.

Voilà les filles en attendant que je mette en ligne une recette de baume capillaire spécial cheveux frisés, afros, j’espère avoir pu vous aidé en vous partageant un petit morceau de ce livre.

Xoxoxo

 

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

3 commentaires sur “Le retour au naturel ou comment s’occuper de nos cheveux crépus de NATURI EBENE